• Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 0549451657

Informations rentrée 2021-2022

affiche jujitsu affiche combatmx affiche aikibudo affiche kali affiche karate
 


C'est la rentrée !

 

Retrouvez toutes les informations et horaires ci-dessous.

 
Horaires disciplinesModalités d'inscription
Fiche d'information Protocole Sanitaire

 

Nos disciplines

Ju jitsu

Le Ju-Jitsu est un Art Martial Japonais, issu des techniques ancestrales de combat à mains nues, utilisées par les Samouraï,...

Lire la suite...
Description du Kali
Présentation du club
 
Le PEC Arts Martiaux est une section sportive de l’association «...
Lire la suite...
Combat Mix Loisir

Les entrainements de « Combat Mix » ou « Combat Libre » permettent de fusionner les pratiques et s’appuient...

Lire la suite...
Judo

Le judo ou « voie de la souplesse » est un art martial et un sport de combat, fondé par GIGORO KANO en 1882. Le judo se compose...

Lire la suite...
Karaté-Do

Le Karaté actuel est une méthode de combat japonaise à l’instar du Jujitsu, du Judo et de l’Aïkibudo

L’Art de la Main

...Lire la suite...
Kobudo - Tenshin Shoden Katori Shinto Ryu

Kobudo, ce mot peut-être traduit littéralement par « art martial ancien ». A notre époque, il sert plus...

Lire la suite...
Aïkibudo
L'Aïkibudo s'appuie sur le concept Aïki, à savoir la non-opposition. En Aïkibudo, jamais on opposera la force à la...
Lire la suite...
Karaté Mix - Boxe Pieds-Poings

L'approche "Boxe Pieds-Poings", en approfondissement du Karaté-do et du Karaté-Mix, est influencée par le...

Lire la suite...
Self-défense

La pratique « loisir », elle a tout d'une grande

Une pratique entre adultes

Une spécificité du PEC Arts Martiaux est d’arriver à faire vivre et maintenir une énergie avec des sections uniquement adultes en offrant des disciplines complémentaires. Pour revoir ce qui signifie « complémentaires », vous pouvez suivre le lien suivant : https://www.pec-artsmartiaux.com/9-club/206-des-pratiques-complementaires.html

« C'est en prenant votre pratique, non pas comme un sport, mais comme un art, que de cette façon, et seulement de cette façon, vous pourrez vous y exercer toute votre vie »

De la pratique loisir
Loisir ne voulant pas dire « bridée », ni un sous-entendu inférieur ni de dilettante.
Nous avons des adhérents qui s’exercent beaucoup, depuis longtemps et qui obtiennent un bon niveau de combattant.
Loisir signifie surtout que la compétition n’est pas au cœur de nos préoccupations.
A partir d’un certain âge, les contraintes professionnelles, personnelles, ou tout simplement la lassitude et une baisse des aptitudes athlétiques éloignent les gens de la compétition. Le souci de « performance » aussi correspond, sinon à un âge, au moins à une période limitée dans le temps.
La compétition nécessite un formatage, une expertise qui n’autorise aucun écart de pratique dans la préparation pour maîtriser les règles. Elle exige une préparation physique et technique spécifique, avec un groupe de personnes aux mêmes objectifs. Ceci peut être passionnant et très formateur, mais très exigent aussi, et limité quelque part. La pratique loisir permet de s'entraîner sérieusement, intensément si on veut mais sans craindre de s’éparpiller vis-à-vis de telle ou telle règle de tel jeu compétitif. Elle ouvre la porte au multi discipline, finalement elle ouvre la porte à l’Art Martial au singulier en tant que pratique globale, ou encore vers les Arts Martiaux Mixtes pour reprendre un terme à la mode (MMA).

Une approche loisir qui se réinvente
Paradoxalement, « loisir » n’exclut pas les épreuves ni la compétition pour autant !
Nous voyons apparaître des formats de compétitions plus accessibles au grand nombre, telle que des coupes « light-contact », des Animations de jujitsu etc.
Le PEC Arts Martiaux en 2019 par exemple a envoyé à 15 jours d’intervalle 9 combattant(es) à la Coupe Culture Judo de Vivonne puis 7 combattant(es) à l’épreuve des 50 combats de 2 min organisée par le club de Karaté Kyokushin de Tours. Et fait remarquable, 4 combattant(es) étaient présents sur ces deux évènements ! S’exprimant coup sur coup en Judo puis en Karaté !
Encore plus local, le PEC Arts Martiaux a depuis 4 saisons lancé un concept de soirée « pec sparring », ouverte à tous les adhérents du PEC. Soirée durant laquelle chacun invite qui il veut à son rythme, pour des assauts souples selon les modalités qu’ils désirent.
Autre exemple, nous avons été invités par un club voisin, le Karaté Club du Clain à leur soirée spéciale « 1000 Tsuki », c’est-à-dire la répétition de 1000 fois le même mouvement dans une ambiance très introspective.
Enfin, le passage de grade dans certaines disciplines, constitue en lui-même une épreuve et un objectif pour les pratiquants qui s’y engagent.

Un sport de combat « loisir » ? Une progression traditionnelle ?

En Annexe, vous retrouverez ci-dessous un extrait de la page Combat Mix de notre site :
Extrait : https://www.pec-artsmartiaux.com/disciplines/combat-mix/description-du-karate-contact-2.html

Cela reprend le thème et la réflexion autour de la pratique dite loisir :

(…) Le club ne recherche pas de résultats sportifs. Il vise plutôt à faire progresser « techniquement » ses adhérents. Les participations aux compétitions sont possibles cependant, et concernent des adhérents volontaires, désireux de parfaire la connaissance et la culture globale de leur pratique. Aussi le PEC Arts Martiaux s’est vu participer à des tournois inter-disciplines mais toujours en règlement « light-contact », c’est-à-dire dont les KO sont interdits. Le club ne prépare pas, actuellement, aux tournois en plein contact.

La pratique loisir consiste donc à s’initier au même panel technique que les compétiteurs, prendre plaisir à pratiquer ce que les champions pratiquent, mais dans la limite de ses objectifs et de ses capacités individuelles, et dans une optique de préservation de l’intégrité physique et de longévité. Par la pratique du combat en salle, qui peut s’avérer plus ou moins light selon le niveau et le désir des combattants, le club ne cherche pas tant les résultats sportifs que d’offrir au participant un moyen d’expression et de créativité ainsi que l’opportunité d’aller encore un peu plus loin dans sa progression personnelle. Un art complexe mais ouvert dans lequel la stratégie est au service de l’efficacité. En plein cœur des trois étapes traditionnelles dans l’évolution de l'apprentissage des Arts de Combat "Shu Ha Ri" (守 破 離) : de "absorber scrupuleusement les fondamentaux", à "se détacher des règles, casser le moule" vers "transcender, créer au-delà des limites", le pratiquant de Combat Mix doit être capable d’exploiter toutes les formes de combat et même d’en créer de nouvelles. Combattre est un plaisir !

~~
ps : La photo est extraite du Poitiers Magazine de Novembre 2020.

Merci à Grand Poitiers, la mairie et son « Poitiers Magazine » !

Le lien vers le Journal complet en pdf :
https://magazine.poitiers.fr/poitmag278/poitiersMag278.pdf

20201116 Article Journal Poitiers pratique loisir